Demander n’est pas un signe de faiblesse, mais un signe de maturité . Cela montre que nous ne nous croyons plus tout-puissant, que nous avons besoin d’un Autre. C’est renoncer à se voir tout-puissant.

Demander, c’est oser se dévoiler dans une zone d’inconfort, de non perfection, de besoin, de vulnérabilité.

Demander donne de la valeur à l’autre, à la relation : si j’ose te faire une demande c’est parce que j’imagine que tu vas pouvoir y répondre. C’est une preuve de confiance dans notre lien car c’est aussi prendre un risque : celui de recevoir un refus.

Demander nécessite du courage.

C’est pourquoi je valorise le fait d’avoir pris RDV , d’avoir fait le premier pas vers une démarche pour aller mieux. C’est déjà un point de bascule vers une dynamique différente.

Nous nous appuyons sur cette part de vous qui sait avoir besoin d’aide, qui sait pouvoir aller mieux. Elle nous sera utile car, bien sûr, elle sera freinée par d’autres parts de vous-même : celle qui a peur, celle qui voudrait reculer, celle qui sait se débrouiller seule, celle qui a honte de se voir en position de « faiblesse », et peut-être encore d’autres que nous aurons à rencontrer, à accueillir, avec respect et curiosité…

C’est donc un dialogue entre toutes ces parts légitimes que nous ferons, au fil des séances, pour vous réunifier, pour apporter , sinon la paix, du moins un mieux-être, plus de sérénité, et redonner de la valeur à votre complexité.

Vous êtes la bienvenue, vous êtes le bienvenu !